La cure de raisin : votre allié détox !

La monodiète est une méthode de détoxination reconnue !

Détoxinante et revitalisante, la cure de raisin est la plus connue et la plus populaire des monodiètes. En plus de nettoyer l’organisme, elle le régénère grâce aux propriétés uniques du raisin.

Délicieux, bon marché et local en saison, le raisin est considéré comme un super-aliment depuis l’Antiquité. Chaque année ses bienfaits sont mis en avant par les adeptes de la cure uvale. En effet, la cure de raisin nettoie et revitalise l’organisme. C’est la plus connue et la plus populaire des cures détox.

 

Comment ça marche ?

Une monodiète repose sur la prise d’un seul type d’aliment, le temps d’un repas ou pendant plusieurs jours.
Cette cure entraîne une pause digestive de l’organisme : le fait de ne consommer qu’un seul aliment facilite les digestions et économise de l’énergie.
Cette énergie disponible pourra alors être utilisée au profit des éliminations et de la régénération du corps.

Pour qui ?

La cure de raisin peut être suivie par tous. Cependant, si vous avez trop de sucre dans le sang, si vous êtes malade ou si vous prenez un traitement, il est indispensable de demander conseil à votre médecin.
Les personnes très acidifiées* devront veiller à mener cette cure dans des lieux chauds, ensoleillés, oxygénés, et sélectionner du raisin à parfaite maturité. Nos naturopathes sont disponibles (en magasin) pour répondre à toutes vos questions et vous conseiller. 

Les propriétés du raisin

Consommé à maturité, le raisin possède une synergie de nutriments unique :
• Riche en eau
• Riche en glucides très assimilables (fructose)
• Riche en vitamines A et C (antioxydants), vitamines du groupe B et en fer
• Riche en minéraux : phosphore, magnésium, potassium, calcium et fer
• Riche en antioxydants, en chlorophylle, polyphénols, flavonoïdes, et en resveratrol


Le raisin est aussi :
• Détoxiquant, grâce à son action dépurative sur les émonctoires : peau, reins et intestins
• Revitalisant, par sa concentration en nutriments 
• Alcalinisant, en permettant le maintien de l’équilibre acido-basique
• Un puissant antioxydant : il freine le vieillissement cellulaire, grâce notamment au resveratrol, un élément récemment reconnu par de nombreuses études scientifiques

 

Avant la cure

Il est vivement recommandé de se préparer quelques jours à l’avance, physiquement et psychologiquement :
• Une semaine avant le début de la cure : commencez à diminuer toutes les protéines animales, les féculents, les aliments industriels, jusqu’à les éliminer progressivement.
• Consommez davantage de crudités, de fruits frais, de jus crus, de légumes cuits vapeur ou à l’étouffée, des graines germées, des noix, et des huiles biologiques.
• Buvez des tisanes non sucrées (mauve, reine des prés, ortie, romarin, bruyère…).
• Pendant cette préparation, drainez le plus possible les intestins. Les libérer permettra de limiter les crises curatives (désagréments liés à toute cure détox). Pour ce faire, on prendrades plantes douces comme la mauve, les graines de lin, du psyllium blond ou du gel d’Aloe Vera à boire.
• Mentalement, il convient de se préparer à vivre sa cure de manière joyeuse et détendue, comme expérience de purification, de bien-être et de rajeunissement et surtout pas de se contraindre.

 

Pendant la cure 

• Consommez 2 à 3 kg de raisin bien mûr par jour.

• Sélectionnez de préférence du raisin biologique.

Chasselas et muscat sont les plus appréciés.

• Pour éviter la lassitude, alternez les variétés.

Mangez de petites quantités toutes les 2/3 heures.

• Veillez à bien mâcher la peau et les pépins.

• On peut également consommer le raisin sous forme de jus frais maison ou sous forme de raisins secs (à réhydrater quelques heures) pour rompre la monotonie.

• Les grains de raisins épluchés et épépinés ainsi que les jus frais à l’extracteur peuvent remplacer les grains entiers pour les personnes aux muqueuses fragiles.

Oxygénez-vous le plus possible dans la nature. 

Hydratez-vous avec de l’eau de source.

• Veillez à avoir de bonnes éliminations chaque jour.

 

Quelle durée ? 

La monodiète peut durer 1 jour, 3 jours et jusqu’à 3 semaines. 
Dans le cas d’une première cure, il est conseillé de se faire accompagner et de ne pas la démarrer « en force ». Par exemple, commencez par tester le raisin sur un repas, puis sur une journée, en respectant les consignes d’entrée et de sortie de cure. En fonction
des goûts et des habitudes, plusieurs formules sont envisageables : par exemple un repas de raisin par jour pendant toute la saison ou bien deux jours de cure par semaine... Concernant l’arrêt de la cure, restez à l’écoute de votre corps en sachant que les 3 premiers jours sont les plus difficiles : la sensation de faim et les légers désagréments s’atténuent après ce temps.

Quelle quantité ?

Vous pouvez en manger selon votre faim mais sans excès. On conseille plusieurs petites prises alimentaires dans la journée (toutes les 2-3 heures).
Pour un succès optimal et un meilleur confort durant la cure : les bains chauds sont conseillés en cas de frilosité, une bouillotte sur le ventre en cas de fatigue et une tisane douce chaque jour en cas de
ralentissement du transit.

Il y a-t-il des désagréments ?

Il est possible pendant la cure d’avoir des désagréments liés à l’élimination des toxines : tensions de la tête, faim subite,langue pâteuse, frilosité... Pour les atténuer, suivez nos conseils à chaque étape de la cure.

 

Sortie de la cure 

Progressivement :
• Commencez par intégrer une seule catégorie d’aliment à chaque repas : un fruit ou un légume cru ou cuit à la vapeur.
• Continuez les repas suivants avec des bouillons ou soupes de légumes, des salades...
• Complétez avec des amandes, noix ou noisettes en veillant à bien les mâcher.
• Ajoutez les produits laitiers et les oeufs en débutant par de petites quantités.

Evitez les premiers jours les féculents et réintroduisez les viandes le plus tard possible. Idéalement, la reprise alimentaire devrait durer le double de la cure.
Ex : 1 semaine de monodiète = 2 semaines de reprise alimentaire

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à demander conseil à nos naturopathes en magasin et à prendre un rendez-vous gratuit grâce à votre carte de fidélité : https://naturopathe.bio-c-bon.eu/ ! 

* L’acidification mène à la déminéralisation. Elle peut se manifester par des inflammations, raideurs articulaires, frilosité, fatigue.

les recettes

Salade de quinoa vegan
Chia pudding mangue-myrtille
Purée brocoli - carotte - Dès 6 mois

à découvrir également