Alimentation : objectif bonne humeur

Manger pour être heureux.

Avez-vous déjà remarqué que l'alimentation est un anti-blues par excellence ? On vous en dit plus et surtout comment adopter de bons réflexes dès la rentrée !

Les pouvoirs de l'alimentation sur notre moral 

Pour les naturopathes, l’alimentation a un impact évident sur la qualité de nos pensées et notre état émotionnel. Plus les aliments que nous mangeons sont sains, frais et naturels, plus nos idées sont lucides, claires, et notre moral positif et confiant, sans pensées toxiques ! Il est important de comprendre à quel point les aliments transformés, raffinés, dépourvus de nutriments privent non seulement l’organisme d’éléments précieux, mais l’obligent également à puiser dans ses propres réserves, provoquant des manques. Parallèlement, les digestions difficiles entraînent un gaspillage d’énergie. Elles s’expliquent par le manque de qualité des aliments industriels, les trop grosses quantités absorbées et les mélanges indigestes. Or, cette énergie, notre « mental » en a besoin pour fonctionner correctement.

De plus, l’alimentation transformée et industrielle contient des produits indésirables, additifs, produits de synthèse qui affectent notre système nerveux et glandulaire.

Enfin tous ces produits nous privent encore d’un élément essentiel : la vie !  Non quantifiable mais indispensable à notre bien-être, elle caractérise les aliments ultra frais, fraîchement cueillis, muris au soleil, les germinations, les pousses, la lacto-fermentation mais aussi les yaourts maison, les fromages frais type crottins ou faisselle à base de lait cru et fermentés naturellement…

 

La base ? Vitaminez votre cuisine ! 

Pour un résultat durable, il est important de poser les bases d’une alimentation composée de produits bruts, peu transformés et digestes. Une alimentation autant que possible n’amenant pas de toxines, ni de digestion difficile. Votre assiette devrait contenir une grande proportion de fruits et légumes frais, crus et cuits (vapeur ou à l’étouffé si possible) complétés par des protéines animales (œufs, fromages à base de lait cru, produits de la mer, viandes blanches) et un peu de féculents (pommes de terre, patate douce, courge, châtaigne, riz, sarrasin…).

Idéalement réduire le sucre raffiné et les féculents raffinés (pain blanc, riz blanc, pâtes…), les produits ultra transformés, les plats préparés, le café, l’alcool…

Il en faut peu pour être heureux ! 

Certains aliments sont connus pour leur action sur le moral, à ne pas confondre avec les aliments transformés et riches en sucres qui n’apportent un "plaisir" momentané, et répondent à un faux besoin (dépendance au sucre).

  • Les aliments riches en oméga 3 : huile de lin, noix, poissons… Les oméga 3 sont reconnus pour réguler naturellement l’humeur.
  • Les noix et oléagineux : noix du brésil, amandes, noix … riches en sélénium, zinc, et magnésium, ils contiennent de nombreux nutriments qui agissent sur l’humeur, et eux aussi contiennent des omégas.
  • Les aliments riches en sucres (naturels !) : miel, fruits frais, fruits déshydratés.
  • Le germe de blé et la levure de bière : riches en vitamine B, reconnue pour l’équilibre nerveux.
  • Le chocolat : sous forme de fèves crues ou cacao en poudre cru. C’est la forme la plus naturelle du chocolat, rien avoir avec le chocolat torréfié enrichi de sucre et de gras. Ici nous avons un véritable super aliment, non dénaturé, concentré de nutriments et notamment de magnésium et antioxydants.

En conclusion, n'oublions pas que Marchesseau, le fondateur de la naturopathie dans les années 1920, conseille les « escapades » alimentaires, une fois par mois, lors desquelles on peut manger ce qu’il nous plait, aller au restaurant etc. ! 

les recettes

Salade crue détox
Chia pudding
Crumbcake à la farine de coco et aux framboises
Biscuits matcha-coco

à découvrir également